Intro

Posté par foterritoriauxregioncentre le 2 novembre 2008

logo fo 

 

Bienvenue sur le blog

La  »Région CENTRE » Force Ouvrière est bicéphale (deux secteurs : territoriaux et hospitaliers), nous sommes rattaché à la Fédération FORCE OUVRIERE des Personnels des Services Publics et des Services de Santé

Les deux branches de notre région fédérale sont rattachées par la C.N.R.A.C.L. (Caisse Nationale de Retraite des Agents des Collectivités Locales) qui gère pour les agents Hospitaliers et Territoriaux l’avenir de leur retraite.

Au sein de la Confédération Générale du Travail Force Ouvrière, la Fédération des S.P.S.S. est la structure syndicale la plus importante. Pour la branche des agents territoriaux, nous regroupons plus de 48 000 adhérents et coordonnons l’activité de plus de 1 000 syndicats sur l’ensemble du territoire.

La branche « Territoriale »

Nos syndicats sont présents au sein des communes, des départements, des régions, des intercommunalités et auprès de tous les établissements publics qui leur sont rattachés.

Par ailleurs, les salariés des services publics qui relèvent de statuts de non fonctionnaires (logement social, funéraire, distribution de l’eau) relèvent eux aussi de notre fédération et sont représentés lors des révisions des Conventions Collectives, Négociations Annuelles Obligatoires… par nos représentants de ces secteurs .

Une organisation libre et démocratique

Nos victoires successives reposent sur le respect de valeurs qui nous permettent d’agir de manière :

LIBRE Notre fédération est libre et indépendante à l’égard de tout gouvernement, des partis politiques, des religions et de façon générale, de toute influence extérieure. C’est notre garantie pour servir en toutes circonstances l’intérêt des salariés qui sont nos mandants.

DEMOCRATIQUE L’ensemble des sensibilités et des opinions des adhérents sont respectés et toutes les voix sont égales. Toutefois, chacune de ses décisions, à l’échelle locale et nationale, est prise à la majorité de nos assemblées. Nos orientations et actions sont partagées en toute transparence avec nos adhérents.

REVENDIQUER, NEGOCIER et CONTRACTER pour les fonctionnaires territoriaux à l’échelle nationale nous défendons les intérêts communs des fonctionnaires territoriaux, vis-à-vis de leurs conditions statutaires, de travail et de rémunération… Interlocuteur direct des pouvoirs publics, nous sommes les acteurs incontournables de chaque négociation touchant au statut des fonctionnaires territoriaux et nous agissons en vue de contracter des accords respectant vos revendications.

Nous informons, conseillons et défendons au quotidien chacun de nos adhérents dans la reconnaissance et l’application de ses droits. À travers nos structures régionales et départementales et l’implantation de nos syndicats au sein des collectivités et établissements publics, nous sommes toujours au plus proche de vos besoins.

David Galopin | Créez votre badge
Intro dans 2/ Intro 100000696229987.451.707842817

 

 

Publié dans 2/ Intro | Pas de Commentaire »

F.O appelle à un dialogue social normal

Posté par foterritoriauxregioncentre le 14 mai 2012

Le bureau confédéral fait le point sur les revendications (SMIC,Europe, Emploi et plans sociaux, Retraite) et appelle à un dialogue social « normal »

Le bureau confédéral de FO était réuni ce matin 7 mai. Il s’agissait de faire le point comme chaque semaine sur l’actualité et bien évidemment sur les analyses, positions et action de la confédération.


Le résultat de l’élection présidentielle, événement majeur de la vie politique, était bien évidemment au centre des réflexions. FO, attachée à la fois à la démocratie républicaine et à l’indépendance de l’organisation syndicale, avait indiqué que « Pendant la campagne électorale, les revendications continuent », éditant en février, sous ce titre, un supplément de son hebdomadaire FO Hebdo qui reprenait ses principales analyses et revendications dans le contexte de la crise économique actuelle et face aux politiques économiques et sociales mises en œuvre tant au plan national qu’européen et international.


Interrogé par l’AFP ce lundi, Jean-Claude Mailly, secrétaire général de FO, en a appelé, en écho aux propos de M. Hollande se présentant comme un candidat normal, à un « dialogue social normal dans le respect du rôle des interlocuteurs » de la part du Président élu et de son futur gouvernement.

Pour Jean Claude Mailly « des relations normales, cela veut dire qu’on ne soit pas critiqués, traités de corps intermédiaires, stigmatisés, car cela ne ferait qu’envenimer les choses », en référence, indique l’AFP, aux critiques adressées durant sa campagne par Nicolas Sarkozy aux syndicats.


Mais cela veut dire aussi « qu’on n’a pas besoin d’inscrire dans la constitution qu’il faut nous consulter, avant de prendre une décision. En démocratie ça doit se faire naturellement », a-t-il jugé. Dans son projet, précise l’AFP, François Hollande prévoit d’inscrire l’obligation de concertation avec les partenaires sociaux dans la Loi fondamentale.


Toujours « sur la méthode », M. Mailly souhaite « un président qui préside et un ou une Premier ministre qui gouverne » et « qu’on retrouve une distinction de rôle entre les uns et les autres, c’est important au plan démocratique ».


Interrogé sur, le numéro un de FO attend des réunions bilatérales pour préparer la conférence sociale prévue à la mi-juillet par M. F. Hollande


Jean Claude Mailly, a réaffirmé à l’AFP que FO « se sent libre face au nouveau pouvoir » pour défendre les revendications.


Sur les retraites, il relève déjà « un premier point de désaccord » avec François Hollande qui veut revenir au départ à 60 ans pour les personnes ayant « cotisé » 41 ans, alors que FO demande que soient pris en compte les trimestres « validés » c’est-à-dire y compris les périodes de chômage, de maternité, etc, sinon ce « serait discriminatoire », a affirmé M. Mailly.


Le Smic, le traité budgétaire européen et les risques des plans sociaux sont, selon lui, les premiers gros dossiers sur la table du nouveau pouvoir.

 

Publié dans communique de presse | Pas de Commentaire »

Acces à l’emploi titulaire

Posté par foterritoriauxregioncentre le 11 mai 2012

DECRET D’APPLICATION DE LA LOI PORTANT SUR L’ACCES A L’EMPLOI TITULAIRE :
FORCE OUVRIERE S’ABTIENT !
Le projet de décret soumis à l’avis du Conseil Supérieur de la Fonction Publique territoriale le 19 avril découle du protocole d’accord du 31 mars, signé par Force Ouvrière, et de la loi du 12 mars 2012.
Sur ce projet de texte, la délégation Force Ouvrière a déposé plusieurs amendements en vue de l’améliorer et de corriger des dispositions défavorables aux agents.
Nous avons demandé la suppression de l’article 6 qui prévoit que les agents ne peuvent se présenter qu’à une seule session de recrutement professionnalisé par an.

Pour FORCE OUVRIERE, il n’y a pas d’intérêt à limiter ainsi les chances des collègues non titulaires.
Notre demande a été partiellement entendue par la Direction Générale des Collectivités Territoriales. Son Directeur Général a proposé que le texte soit amendé afin qu’un agent, qui se serait présenté à un recrutement ne correspondant pas aux missions qu’il a assumé durant ses services de non titulaire, puisse se présenter à nouveau à un autre recrutement la même année.
Nous avons également posé un amendement pour que les arrêtés de stagiairisation soient pris au plus tard « le dernier jour du mois qui suit l’affichage de la liste des candidats admis ». Le représentant du gouvernement a préféré maintenir sa disposition qui laisse aux employeurs jusqu’au 31 décembre de l’année pour prendre les arrêtés.
Il s’agit soit disant d’une mesure qui permettra aux collectivités de prendre les dispositions nécessaires en vue de la stagiairisation. Cette justification apportée par la DGCL amène quelques réflexions de notre part :
- Quelles dispositions sont à prendre ? L’agent est déjà dans la collectivité et les postes sont prévus au programme pluriannuel.
- Gain de temps pour les collectivités ? Oui, à condition qu’aucune session de recrutement n’ait lieu après le 1er décembre.
Enfin, Force Ouvrière a déposé un amendement en vue d’éviter que les collègues de catégorie A et B ne perdent de la rémunération lors de leur accès à l’emploi titulaire. Un article du décret prévoit en effet que la garantie de traitement lors de leur reclassement soit limitée à 70 % de la rémunération antérieure pour les catégories A et 80 % pour les B.
La DGCL compte en effet sur le régime indemnitaire pour combler la différence. Pour Force Ouvrière, cela n’est pas acceptable. Nous avons à maintes reprises rappelé que toutes les collectivités n’ont pas de régime indemnitaire.
Cette mesure risque de pousser certains collègues à renoncer à accéder à l’emploi titulaire s’ils perdent 20 % ou 30 % de leur rémunération.
Compte tenu de tous ces éléments et des non réponses à nos observations légitimes, nous avons décidé de nous abstenir sur ce projet de décret

(Votes « Pour » : CFDT/Elus -

« Abstentions » : FO/CGT/UNSA/FA-FPTCFTC).
Ce projet de texte a reçu un avis favorable du Conseil Supérieur de la FPT.
Le secrétariat fédéral

Publié dans Acces à l'emploi titulaire | Pas de Commentaire »

Article Nouvelle République P.M

Posté par foterritoriauxregioncentre le 11 mai 2012

Article Nouvelle République P.M dans Police municipale Pr%C3%A9somption-dinnocence-mais-pas-seulement-%E2%80%93-Faits-divers-justice-%E2%80%93-Actualit%C3%A9-%E2%80%93-Loir-et-Cher-%E2%80%93-Nouvelle-R%C3%A9publique.pdf-1024x918

Publié dans Police municipale | Pas de Commentaire »

Manifestation du 10 mai 2012

Posté par foterritoriauxregioncentre le 10 mai 2012

 

Pour lire le communiqué PM de soutien au policiers nationaux, cliquez ci-contre :fichier pdf SOUTIENSNPM-FO2

 

 

Manifestation du 10 mai 2012 dans Police municipale SOUTIENSNPM-FO2-723x1024

Publié dans Police municipale | Pas de Commentaire »

12345...61
 

Club Med |
Belgica |
ANIMNATURE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Home
| ECOLOBLOG
| LES ENFANTS: L'AVENIR